L’astrologie humaniste contrairement à l’Astromancie va étudier des tendances plutôt que des événements.

L’astrologue humaniste n’analyse pas un thème astral en fonction de critères positifs ou négatifs. Il se situe au-delà du clivage (judéo-chrétien) du  Bien et du Mal.

De son point de vue, les planètes ne sont donc ni bénéfiques ni maléfiques et revêtent des significations beaucoup plus larges. Elles contribuent, chacune, à nous faire découvrir des aspects insoupçonnés de notre personnalité. Ce qui devrait conduire l’individu à un champ de conscience plus vaste et lui permettre de participer pleinement aux rythmes cosmiques… dont il n’est qu’une expression.

Dans l’idéal, l’individu devrait pouvoir apporter à la société, ce qu’il est profondément, humainement. Malheureusement, la société matérialiste fait peu de cas des valeurs individuelles. La vie est alors considéré comme un processus de fabrication de richesses extérieures, et non pas comme une simple fin en soi.

Les notions de spiritualité, de développement personnel, sont même souvent considérées comme des alibis, des preuves de faiblesses et d’inadaptation.

Pourtant, nous percevons chaque jour l’aberration du système, qui entraîne notre planète, sa flore et sa faune à la perte.

L’astrologue humaniste ne prétend pas changer la situation extérieure de l’individu, mais peut l’aider à faire face, à donner une signification à son vécu et l’amener à l’amour de la sagesse.

« C’est nous et non les planètes, qui sommes responsables des résultats de toutes nos confrontations avec la vie. La tâche de l’astrologue n’est pas de se poser en oracle, mais plutôt d’aider les autres à acquérir une meilleure compréhension de leur potentiel natal et d’atteindre leur véritable stature, en devenant des êtres matures »

f-arouet Astrologue astrologie