Boscartus la story

Boscartus la story

Les derniers potins du village
Suivez nous sur les réseaux sociaux, profitez de l'air de la campagne
facebook
Pinterest
Instagram

Boscartus

C'est toute une histoire...
Imaginez des collines verdoyantes surplombant une immense plaine agricole desséchée.
 
Vous vous approchez, n’est-ce pas? Alors que vous n’avez pas croisé un arbre depuis deux heures, la route se borde de chênes centenaires, lesquels vous saluent bien bas. Bienvenue dans les Monts de Blond, au pays des mégalithes et des 
contes de fées.
 
Puis soudain vous croisez un lieu dit au nom enchanteur: Boscartus. Il y a bien un panneau signalant que la route es tune impasse, mais aventurez vous quand même. 

C’est là, en contrebas du hameau, en lisière de foret et au bord des étangs qu’Isabelle et Didier ont concrétisé leurs passions.
En faits d’herbes folles, il s’agit ici de produire des plants dument certifiés AB , de fines herbes aromatiques et médicinales. Sous la serre, haute et largement aérée, pas de  machines ou de semoirs automatiques, mais les doigts agiles  d’Isabelle, laquelle cajole plutôt que ne produit ses plantes.

«Les plantes et moi,dit-elle, c’est une histoire d’amour un peu  tardive, mais plus intense d’années en années.
 
Lorsque Didier, mon époux, horticulteur de profession m’a proposé de me former au métier, j’ai, au vue de son expérience, tout lâché pour le suivre ici, en Limousin. Au début, cela a été compliqué, nous semons ou bouturons toutes nos plantes manuellement et les conditions de cultures sont parfois différentes.
 
C’est un métier qui demande une extrême rigueur et une attention permanente.»
Le rêve est cependant devenu réalité.
 
La gamme de 75 plantes aromatiques et médicinales Bio en baby-plants et pots est maintenant joliment installée sur tablettes, mais les noms sont trop souvent en latin… Or, vous ne connaissez pas forcement 
cette langue. 

Alors servez-vous de la votre et de vos dents pour croquer une feuille au hasard et fermez les yeux… Ce parfum étrange vous en rappelle un autre, oui, c’est un basilic mais lequel ? Cherchez des notes de citron, de cannelle, de réglisse… 

Goutez aussi le véritable Estragon français et vous aurez en bouche tout un sous-bois… Regardez autour de vous, la foret est à quelques mètres qui se reflète dans l’étang: ne rêvez plus, vous êtes bien au paradis, profitez en pour soigner vos passions.»

Plantes Aromatiques
Plantes médicinales
Plantes compagnes
Rédigé le  1 juin 2020 17:37 dans Cultivez votre bien-être  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site