Une tendance qui ne se dément pas : 

Les PPAM Bio (plantes à parfums, aromatiques et médicinales) ont le vent en poupe.

Constat:

Paysans herboristes, maraichers en quête de diversification, ou simples particuliers, vous êtes de plus en plus nombreux à vous lancer dans la culture de ces plantes si particulières.

Pourquoi si Particulières

Seuls les variétés sauvages (phénotype soigneusement sélectionnée, garante d’une teneur maximum en principes actifs) sont admises dans la catégorie PPAM Bio.

Pour quelles raisons ?

Exit tous les hybrides, cultivars et autres plantes ou semences génétiquement manipulées. 
Fleur de guimauve bio

De moindres facultés d’adaptation.

Les croisements, les hybridations successives, mais aussi les méthodes de cultures diminuent les capacités d’autodéfense du matériel végétal car au terme de ces mutations, le voilà dépourvu des principes actifs avec lesquels il se prémunissait des agressions extérieurs.

De moindres qualités organoleptiques.

Par voie de conséquences, plus on s’éloigne du phénotype d’origine, plus la qualité d’un aliment diminue, en termes de goût, odeur, saveur, couleur et consistance et pouvoir nutritionnel. 

Les PPAM Bio : quelle assurance de qualité ?

les variétés (phénotypes) reconnues pour leurs hautes propriétés sont conservées au Conservatoire National des plantes à parfums, aromatiques et médicinales à Milly la Forêt et constituent la référence.
Ou trouver ces variétés de PPAM BIO en vue d’une installation en Paysan(ne) Herboriste ?
Besoins de conseils de cultures et d’usages ?
Arnica américain boscartus.fr